ISG Index™ : l’outsourcing IT retrouve son niveau de dépenses d’avant 2015 dans la région EMEA

La valeur annuelle des services managés dans la région dépasse 2,7 milliards d’euros pour le second trimestre consécutif, et sur trois des cinq derniers trimestres, ce qui indique un retour aux niveaux de dépenses d’avant 2015

La valeur annuelle des contrats de type as-a-service progresse de 17% pour le semestre et constitue une proportion record de l’ensemble du marché dans la région

« L’incertitude devient la norme » comme en témoignent les valeurs stables au Royaume-Uni et dans la région DACH ; la croissance au premier semestre est surtout liée à l’activité dans les pays nordiques, au Benelux et en Europe du Sud

La valeur annuelle des contrats au premier semestre en France a progressé de 29% pour atteindre 472 millions d’euros

PARIS, 30 juillet 2019 – La valeur des contrats de services managés en Europe au second trimestre dépasse 2,7 milliards d’euros (2,4 milliards de livres) pour le second trimestre consécutif, ce qui indique un possible retour aux niveaux de dépenses d’avant 2015, selon le dernier rapport d’Information Services Group (ISG) (Nasdaq: III), société de recherche et de conseil spécialiste des nouvelles technologies.

L’EMEA ISG Index™, qui mesure les contrats d’externalisation d’une valeur annuelle d’au moins 4 millions d’euros, montre que la valeur annuelle combinée des contrats, qui comprend les services managés et as-a-service, affiche une hausse de 12%, pour atteindre 8,9 milliards d’euros au premier semestre dans la région.

Les services managés, avec une valeur annuelle dépassant 2,7 milliards d’euros sur deux trimestres consécutifs, atteignent 5,7 milliards d’euros au premier semestre 2019, soit une progression de 10% par rapport à la même période en 2018. Au sein des services managés, l’externalisation IT (ITO) progresse de 12%, pour atteindre 4,7 milliards d’euros, tandis que l’externalisation des processus métier (BPO) augmente de 1% à 1.0 milliard d’euros. Ce second trimestre est le troisième au cours des cinq derniers trimestres où la valeur annuelle des contrats de services managés dépasse 2,7 milliards d’euros.

Sous l’effet d’une demande soutenue des solutions cloud, la valeur annuelle des contrats as-a-service progresse de 17%, pour atteindre 3,2 milliards de dollars au cours du semestre. Les contrats Infrastructure-as-a-Service (IaaS) progressent de 19%, à 2,4 milliards d’euros, tandis que les contrats Software-as-a-Service (SaaS) augmentent de 9% pour atteindre 846 millions d’euros.

La demande de solutions as-a-service ne montre aucun signe de ralentissement. Ces solutions représentent à présent 36% des dépenses totales du marché. Au second trimestre, les contrats as-a-service ont atteint 1,6 milliard d’euros, en hausse de 9%. Les contrats IaaS, nouveau socle numérique pour beaucoup d’entreprises (dont la croissance a triplé depuis 2016), ont atteint 1,1 milliard d’euros ce trimestre, en hausse de 7%. Les contrats Software-as-a-Service, en hausse de 16%, atteignent une valeur trimestrielle record de 437 millions d’euros.

La valeur annuelle des contrats de services managés a reculé de 1% au second trimestre, à 2,9 milliards d’euros, mais le nombre des passations de contrats, 204, affiche une progression de 10% par rapport à l’année précédente, ce qui marque la troisième fois dans l’histoire de l’ISG Index que la région dépasse la barre des 200 contrats passés en un trimestre. Les contrats ITO progressent de 2%, mais les contrats BPO sont, eux, en recul de 14%.

Lyonel Roüast, Partner & President d’ISG pour la région SEMEA, commente : « Ces derniers trimestres, nous nous préparions à vivre l’impact des macro risques sur l’économie mondiale : Brexit, droits de douanes et guerres commerciales. Mais les discussions au sujet de la croissance globale du marché s’avèrent étonnamment positives. Des craintes de récession perdurent sur les marchés européens, surtout au Royaume-Uni et en Allemagne, mais globalement les dépenses technologiques demeurent robustes. Avec le nouveau report de l’échéance du Brexit, l’incertitude est devenue la norme pour nombre d’entreprises au Royaume-Uni. Elles semblent faire des ajustements stratégiques. »

Sur le marché global, la valeur annuelle des contrats de services managés recule de 3% au second trimestre par rapport à une période très forte en 2018, mais la valeur annuelle combinée des contrats du marché progresse de 5%, sous l’effet d’une progression de 14% des contrats as-a-service.

Etat du marché dans les différents pays

La croissance des contrats de services managés s’explique surtout par l’activité des pays nordiques, du Benelux et de l’Europe du Sud. La valeur annuelle des contrats de services managés au Benelux a plus que doublé pour atteindre 384 millions d’euros (346 millions de livres) au premier semestre ; elle progresse de 96% en Europe du Sud, à 545 millions d’euros (492 millions de livres) ; et d’un peu plus de 24% dans les pays nordiques à 972 millions d’euros (876 millions de livres).

Sur les plus grands marchés européens, la valeur annuelle des contrats au premier semestre en France a progressé de 29% pour atteindre 472 millions d’euros (426 millions de livres). Globalement, les perspectives sont bonnes : 43 contrats ont été passés au total au premier semestre, soit beaucoup mieux que les 27 contrats signés au premier semestre 2018.

La région DACH a généré une valeur annuelle des contrats de services managés de 1,4 milliard d’euros (1,3 milliard de livres) au premier semestre, en hausse de 3% par rapport à l’année précédente grâce à un premier trimestre robuste. La valeur annuelle des contrats au second trimestre recule de 20% par rapport à une période comparable dynamique en 2018. Le nombre de contrats signés au premier semestre progresse légèrement (82 contre 77 au premier semestre 2018).

Au Royaume-Uni et en Irlande, la valeur annuelle des contrats au premier semestre recule légèrement (0,4%), pour atteindre 1,6 milliard d’euros (1,4 milliard de livres), dans un contexte d’incertitude liée au Brexit. Le nombre des contrats d’externalisation diminue également, de 111 au premier semestre 2018 à 97 cette année. ISG note que les entreprises britanniques continuent de se montrer prudentes quant aux investissements dans les services managés, préférant les dépenses dans les nouvelles technologies propres à accroître leur agilité et efficacité.

Décomposition par secteurs

Ce sont les télécoms et les médias qui affichent la plus forte augmentation de la valeur annuelle combinée des contrats du marché, en hausse de 40% par rapport au premier semestre 2018. Le secteur de la banque, des services financiers et des assurances a intensifié ses investissements de 29%, sous l’effet d’une forte croissance de la banque numérique, de la gestion des actifs de cybersécurité, des FinTech et des opérations de paiement et traitement par carte.

Les secteurs où la valeur annuelle combinée des contrats du marché a le plus diminué sont le secteur de la vente au détail/des biens de grande consommation, en recul de 11%, et le secteur de l’énergie, en recul de 28%.

Prévisions mondiales

« Les dépenses d’ordre technologique demeurent robustes et les fournisseurs de technologies restent optimistes quant au niveau des dépenses à court terme », déclare Lyonel Roüast. « Nous prévoyons une augmentation de 22% du C.A. en glissement annuel du marché as-a-service mondial pour le reste de l’année 2019. Ceci tient compte de perspectives légèrement plus optimistes pour le segment SaaS et d’incertitudes concernant IaaS, particulièrement en Chine et ailleurs dans la région Asie-Pacifique. Sur le marché des services managés, les perspectives sont optimistes également si bien que nous rehaussons nos prévisions de croissance à 3,5% pour le reste de l’année. Nous continuons de surveiller les macro-tendances, toutefois, et ajusterons nos prévisions s’il s’avère que les grands acteurs du marché sont plus gravement impactés. »

- FIN –

A propos du rapport ISG Index™

Aujourd’hui à son 67e trimestre consécutif, l’ISG Index™ fournit une revue trimestrielle des dernières données et tendances de l'industrie du sourcing, à l’attention des analystes financiers, des acheteurs en entreprises, des fournisseurs de services et de logiciels, des juristes, des universitaires et des médias. Depuis près de 17 ans, c’est une référence pour la veille du marché concernant les structures et les conditions des transactions d’externalisation, l'adoption par l'industrie, la prévalence géographique et la performance des fournisseurs de services. En 2016, l’ISG Index™ a été étendu au marché as-as-service en plein essor, afin d’évaluer l’impact considérable des services cloud sur la transformation numérique des entreprises. ISG analyse également continuellement les technologies d’automatisation et autres technologies numériques dans ses présentations trimestrielles ISG Index™.

À propos d'ISG

ISG (Information Services Group) (NASDAQ : III) est un leader mondial de l’analyse des technologies et du conseil. Plus de 700 entreprises font confiance à ISG, dont plus de 70 des 100 plus grandes entreprises mondiales. ISG conseille les organisations des secteurs privé et public, ainsi que les fournisseurs de service qui visent l'excellence opérationnelle et une croissance rapide. La société se spécialise dans la transformation digitale, y compris l’automation, le cloud et le data analytics ; le conseil en sourcing ; la gestion de la gouvernance et des risques ; le conseil en télécommunications ; la stratégie technologique et la conception des opérations ; la gestion du changement ; l’analyse des marchés et l’étude des évolutions technologiques.  Fondée en 2006 et basée à Stamford dans l'état du Connecticut, ISG compte plus de 1300 employés, présents dans plus de 20 pays. Il s’agit d’une équipe globale reconnue pour son esprit innovateur, son influence et sa connaissance du marché, son expertise technologique, sa recherche internationale et ses capacités d’analyse basées sur la source de données la plus importante de l'industrie.

Pour plus d’informations rendez-vous sur : www.isg-one.com  | www.isg-one.fr

Twitter: https://twitter.com/ISG_News

LinkedIn: http://www.linkedin.com/company/information-services-group